WWW.YOURSEXUALITY.CH

WWW.YOURSEXUALITY.CH

Le forum coquin francophone
 
Nous sommes actuellement le 22 Septembre 2017, 11:48

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Mycoses vaginales
Message Publié : 17 Juin 2011, 20:38 
Hors-ligne

Inscription : 02 Juin 2011, 19:44
Message(s) : 37
Ouaip ben depuis ce soir, j'ai un gros soucis.....ggrrrrrr...

J'ai mes lèvres qui ont doublés, ca me brûle et démange en même temps.....le pire dans tout ça c'est que chaques années a la même période j'ai la même chose (quoique les lèvres qui doublent de volume c'est une première).....

Je ne sais plus quoi faire, avez-vous des conseils à me donner
vos expériences ?!?!?!

Mille mercis


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Mycoses vaginales
Message Publié : 17 Juin 2011, 21:02 
Hors-ligne

Inscription : 03 Juin 2011, 16:41
Message(s) : 11
Localisation : fribourg
Tu peux trouver une crème à la pharmacie sans ordonnance !!!
Par contre je ne sais plus le nom .....


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Mycoses vaginales
Message Publié : 17 Juin 2011, 21:15 
Hors-ligne

Inscription : 18 Juin 2011, 00:40
Message(s) : 6
Lis ça, ça pourra peut-être t'aider si tu es ouverte à la médecine naturelle ;)

J'ai alors découvert l'ouvrage de Louise Beaudry (une canadienne je crois) intitulé "La vaginite...jamais plus!" où elle donne un certain nombre de conseils naturels, et la clé de tout est l'huile de bourrache. J'ai peu à peu intégré d'autres huiles végétales tout aussi bénéfiques.

I. L'HUILE DE BOURRACHE.

Je vous conseille de vous renseigner sur les propriétés étonnantes de cette huile, moins connue que l'huile d'onagre par exemple, mais l'huile de bourrache et l'huile la plus concentrée en acides gras essentiels avec une haute teneur en acide gamma-linoléique. Vulgairement, elle est concentrée en oméga 6 et oméga 3 que le corps ne peut fabriquer seul. Cette concentration d'acides essentiels l'aide à être hautement bénéfique pour la peau.
Énormément utilisée comme anti-ride et antivieillissement cutané général, elle aide la peau à se régenérer à une vitesse ahurissante, elle adoucie et assouplie. Elle a également des propriétes antifongiques (élimine les champignons), actibactériennes (peut être utilisiée également pour des vaginoses bactériennes à gardnerella vaginalis par exemple) antiséptiques, anti-inflammatoires, et antalgiques (endors la douleur) et comme il est dit plus haut, elle est hautement cicatrisante et régénératrice tissulaire et cellulaire.

(Ajout du 16/02/2009)
Ensuite j'ai récemment découvert

II. L'HUILE DE NIGELLE.

1.Une huile ancestrale

L'huile de Nigelle est un remède naturel qui était déjà utilisé dans la médecine indienne et egypritenne notamment du temps des Pharaons. En effet, un flacon de cette huile fut découverte dans le tombeau de Toutankhamon laquelle devait, sans doute, adoucir les souffrances dans l’au-delà. L’huile de cumin noir aurait également exercé ses vertus bienfaisantes sur Cléopâtre et Néfertiti! Elle est aussi connue dans la médecine Arabe Classique, mentionnée dans la Bible, et également connue dans la Médecine Ayurvédique traditionnelle de l´Inde sous le nom d´huile de Kalinji (énergie chaude). Elle est actuellement utilisée dans la médecine populaire en Egypte et en Inde. L´huile de nigelle (Nigella sativa) est revenue à la mode après des études prometteuses aux USA et en Allemagne.


2. L'utilisation et indications

L´huile de Nigelle contient de nombreux acides gras insaturés et poly-insaturés, comme les acides linoléiques et gamma linoléiques, ainsi que des vitamines et des minéraux. L´huile de Nigelle inhibe l´oxydation des membranes cellulaires par un effet anti-radicaux libres (anti-vieillissement) et inhibe la formation de molécules inflammatoires. Elle est donc parfaitement bienfaisante pour la peau, et notamment pour réduire les phénomènes inflammatoires provoqués par le stress, la pollution, la maladie ou le vieillissement. L’huile de cumin noir s'utilise ainsi autant comme remède interne qu'en utilisation externe.
Les grains du cumin noir contiennent 40 % d'oléagineux gras, 1.4 % d'oléagineux volatiles, 15 d'aminoacides, de protéines, de calcium, de fer, de sodium et de potassium. Mais les plus importants de ses composantes sont le thymoquinone, le dithymoquinone, le thymohydroquinone, et le thymol.

En cosmétique, on exploite l'huile de cumin noir pour ses propriétés :
- calmantes,
- régénérantes,
- vitalisantes
- et anti-inflammatoires.


L'huile de nigelle est particulièrement indiquée pour les peaux sèches sensibles ou irritées et est un excellent remède dans les cas d'infections cutanées notamment :
- Acné
- Dermatites
- Eczéma
- Psoriasis
- Brulures
- Gerçures
- champignons dermiques (mycoses)
- Herpès
- Coups de soleil
L'huile de nigelle ne provoque pas d’effets secondaires indésirables.

L'utilisation de l'huile de nigelle ou de cumin noir donnera les propriétés suivantes:

- Renforce les défenses immunitaires (études scientifiques américaines récentes)
- Anti-allergique, anti-histaminique, anti-rhumatismale, diminue l'hypersensibilité aux allergènes par action stabilisatrice sur la production des IgE (études scientifiques américaines récentes) - Digestive, diurétique, ati-acide pour l'estomac - Calmante, nourrissante, régénérante, redonne souplesse et douceur, protège la peau du vieillissement cutané - Cicatrisante et anti-infectieuse cutanée - Embelliseur capillaire

« L’huile de cumin noir guérit toutes les maladies sauf la mort » Mahomet (extrait des recueils de hadith)


Indications :
- Soin anti-âge pour toutes les peaux, en particulier pour les peaux sèches et sensibles
- Soin du cuir chevelu et des cheveux, chute des cheveux
- Plaies, acné, mycoses, herpès, eczéma, psoriasis, gerçure, coups de soleil - Contractures musculaires, inflammations
- Troubles digestifs, flatulences
- Asthme, bronchites asthmatiformes

Usage externe :

Pure ou mélangée avec des huiles essentielles ou d'autres huiles végétales :
- en applications locales pour les soins cutanées - en massages contre les contractures et les rhumatismes - en masques comme soin du cheveux

Usage interne:
- se consomme pure, ou mélangée à 1 boisson chaude + miel d'abeille selon les cas à traiter...

Consommer la nigelle/cumin noir:


- Prendre une cuillerée d'huile de nigelle et mélanger à une infusion d'anis sucrée au miel, cinq fois par jour pendant 40 jours.
Si on ne peut pas se procurer d'infusion à base d'anis, n'importe quelle boisson chaude fera l'affaire, la préférence va aux infusions de plante (thym, sauge, trefle rouge,...)

- On peut se procurer de graines de nigelle afin de se préparer ses infusions (les piler et les faire bouillir doucement 40 à 50 minutes avec des feuilles de menthe/camomille/ anis au chox), puis filtrer le tout ou les acheter toutes faites (ça se trouve facilement sur les shop line arabo-musulmans).
Consommer l'infusion autant de fois que possible sucrée au miel d'abeille en rajoutant matin midi et soir 1 cuillère à café d'huile de nigelle pendant 40 jours.

NB: Hors cure l'infusion et l'huile se consomment tout aussi bien pour des problèmes gastriques, intestinaux, pancréatiques, gynécologiques, obstétriques (notamment la fertilité) et de régulation de l'activité mammaire (avis aux futures et jeunes mamans)...etc...


Ajout du 17/06/2010 copié-collé du post du 04/02/2010

III. L'HUILE D'ARGOUSIER PURE


Conseil beauté, santé, anti-sécheresse, cicatrisant....et j'en passe!!!!:

Les filles, depuis 3 mois je teste une truc: l'huile pure de noyaux d'argousier ou l'huile de pépins d'argousier.

J'en ai tout d'abord découvert les capsules car j'ai des soucis d'estomac (gastrites chroniques aiguës) et depuis que j'en prends, je n'ai plus rien eu! J'ai aussi remarqué un transit archi nickel et je me suis dit que ça ne coutait rien de me renseigner sur les propriétés de l'argousier.

En fait je me fais une cure de probiotiques naturels sans le savoir depuis quelques mois

Je me suis ensuite procuré l'huile qui est devenue une huile quotidienne pour la peau et les muqueuses, ensuite j'ai attendu de me faire une "réelle idée" avant de partager. J'ai adopté l'huile en l'alternant avec la bourrache pour le soin du visage, et sans me vanter j'ai un éclat de folie!! , puis je l'ai testée sur les coudes que j'ai assez secs et plus foncés que le reste de ma peau (j'ai le teint clair et les coudes foncés), la peau y est mnt plus douce et la couleur rejoint progressivement la couleur de ma peau et puis bien sur sur la vulve et à l'intérieur du vagin depuis 1 mois 1/2 et plusieurs fois déjà je n'ai utilisé aucun lubrifiant et pas un seul picotement, pas une seule gêne, je lubrifie comme rarement j'ai lubrifiée naturellement!! Il faut savoir que je prends les capsules depuis 3 mois donc elles aussi ont dû bien faire les choses.

Comment vous dire, c'est GE-NIAL!!!! En gros, c'est l'huile de bourrache version tibétaine (très prisée par les tibétains) et maintenant l'argousier est aussi produit en Europe, notamment dans les alpes car il pousse en altitude. Donc c'est un peu l'huile de bourrache sans l'action antibactérienne et antifongique. Elle peut donc être utilisée en soin au quotidien pour la peau et les muqueuses.

Les filles c'est mon COUP DE COEUR, et c'est un MUST-HAVE dans votre armoire à pharmacie!! (j'ai regardé une émission de mode hier soir!!!! )

Je vous fais un copier-collé des propriétés:

Les fruits de l'argousier sont les fruits les plus riches d'Europe en vitamine C. A l’état naturel ils contiennent aussi des vitamines A et E, des vitamines du groupe B, des flavonoïdes, des acides aminés ainsi que des oligo-éléments et des minéraux. De par leur action légèrement astringente on utilise les baies d’argousier pour traiter les irritations et éruptions cutanées.

L'huile pure d'argousier est un trésor de beauté utilisé en cosmétologie pour ses vertus protectrices et de soin la peau et des muqueuses. L'huile d'argousier contient toute une série de nutriments essentiels : vitamines antioxydantes A et E, Acides Gras Essentiels (omégas 3-6-9), stéarine, acide palmitoléïque, minéraux... qui en font une huile complète utilisée pour lisser, raffermir, nourrir la peau, stimuler la régénération des cellules, freiner le processus du vieillissement et protéger efficacement la peau contre les UV. Elle est incorporée comme principe actif dans les crèmes de soin de jour et de nuit ainsi que dans les baumes pour les lèvres ou les mains.

Cette huile contient également de l’acide palmitoléique, qui lorsqu’il pénètre notre peau, protège des radicaux libres. Cet acide, présent dans le corps humain, joue un rôle important dans la formation cellulaire et dans le remplacement des cellules cutanées endommagées.
Elle est conseillée dans les cas de sécheresse de la peau et des muqueuses, car ses acides gras favorisent le renouvellement cellulaire, et stimulent ainsi l’amélioration de l’aspect des couches supérieures de la peau, le développement du manteau lipidique et la teneur en eau de la couche cornée.

Elle va également soigner les affections suivantes:

kératose pilaire, psoriasis (Flora fais tourner à ta maman!!), eczéma (chymu ça c'est pour toi!) et surtout on a prouvé son excellente action sur l’ensemble des muqueuses du corps et sur tous les types de problèmes de sécheresse : cutanée, nasale, oculaire, buccale, vaginale, mais aussi sa protection sur les problèmes d’ulcères, en cas de radiothérapies, dans le soin des brûlures, dermatoses etc…

On peut aussi prendre en accompagnement des capsules qui ont le champ d'action suivant:

- conseillées pour lutter contre la sécheresse de la peau et des muqueuses : oculaire, buccale, nasale, vaginale…

- pour le soleil et les tâches : les capsules d'huile d'argousier préparent la peau au soleil et préviennent les tâches pigmentaires.

- pour l'appareil digestif : les capsules d’huile d'argousier sont conseillées en cas d'inflammation (acidité, inflammation, ulcère, ...) du système digestif (œsophage, estomac, intestin, colon).
La consommation de cette huile aide à régénérer la flore intestinale.




Souvenez vous surtout de ça:

La consommation de cette huile aide à régénérer la flore intestinale et nous voilà avec un probiotique naturel

Contre sècheresse vaginale, et pour la régénération tissulaire et cellulaire de la peau, anti-inflammatoire, antalgique et anti-oxydant, guérit les irritations, brûlures et plaies

Peut être utilisée seule ou avec des he....

Consommer l'argousier:

- en gouttes sur la langue le matin à raison de 5 à 10 gouttes
- en complément des probiotiques pharmaceutiques pour celles qui ont récidivé longtemps et qui ont une flore quasi inexistante
- en capsules seules sans probiotiques pour celles qui n'ont pas trop récidivé et qui ont encore une flore, afin d'entretenir cette dernière
- en jus, en confitures etc....

J'ai donc combinée ces huiles magiques

HUILE DE BOURRACHE BIO vierge 1ère pression à froid
HUILE DE NIGELLE/CUMIN NOIR BIO vierge 1ère pression à froid
HUILE PURE D'ARGOUSIER BIO vierge 1ère pressionà froid

avec les huiles essentielles afin de guérir la mycose,
HUILE ESSENTIELLE DE TEA TREE BIO
HUILE ESSENTIELLE DE LAURIER NOBLE BIO
HUILE ESSENTIELLE DE THYM BIO
puis cicatriser et ensuite aider la peau à mieux se défendre seule
HUILE ESSENTIELLE DE LAVANDE VRAIE/FINE/OFFICINALE (lavandula angustifolia) BIO
HUILE ESSENTIELLE DE LAVANDE ASPIC (lavandula latifolia spica) utilisation exceptionnelle

1. PHASE ATTAQUE:
* SOIGNER LA MYCOSE SUR VULVE ET VAGIN durée: 2 semaines maximum


*Tout d'abord s'assurer qu'il s'agit bien d'une infection par candida albicans (demander un prélèvement à son gynécologue), car s'il n'y a pas de candida, certaines huiles essentielles comme le tea tree, laurier noble et thym risque d'être trop fortes pour la peau fragile.

* Si possible faire en même temps une cure de probiotiques naturels (argousier/nigelle) et/ou pharmaceutiques pendant au minimum 3 mois, plus si possible pour celles qui ont récidivé longtemps et souvent, pour refaire la flore intestinale et par conséquent vaginale. Je conseille Lactibiane Candisis, en probiotique pharmaceutique, mais il en existe bcp d'autres, à chacun de faire sont choix.


1. Hygiène intime uniquement à l'eau tiède voire fraiche, très délicatement avec les doigts en tapotant, éviter de frotter pour ne pas aggraver l'irritation

2. - Prévoir une petite serviette pour les parties intimes à changer tous les 3 jours environ, et bien sécher l'endroit en tapotant délicatement afin qu'il n'y ait aucune humidité. N'utilisez surtout pas votre sèche-cheveux cela assèche le terrain

- Prévoir une bouteille qui se ferme hermétiquement, la stériliser au préalable en l'ayant fait bouillir pou mélanger les 2 huiles végétales, ici dans la phase attaque, faire le mélange d'huile suivant:

1/4 huile de bourrache
3/4 huile de nigelle
20 à 30 gouttes d'huile d'argousier

3. Ensuite dans le creux de la main verser généreusement le mélange des huiles végétales (les prendre 1ère pression à froid dans tous les magasins bio ou sur 3w.aroma-zone.com) avec

- soit: 2 gouttes d'huile essentielle de Tea Tree (magasin bio aussi ou site aroma-zone) 2 gouttes d'huile essentielle de lavande vraie et 1 goutte d'huile essentielle de thym vulgaire
- soit: 3 gouttes d'huile essentielle de laurier noble et 3 gouttes d'huile essentielle de lavande vraie

En application locale matin et soir au coucher après la toilette intime.
Badigeonner généreusement l'intérieur du vagin ou s'injecter un peu du mélange à l'aide d'une petite seringue , s'achète pour rien du tout en pharmacie, ou d'une petite poire (si on a une mycose qui a également gagné l'intérieur) ainsi que la totalité de la vulve, les plis, le périnée et même la région de l'anus en massant délicatement, penser à bien ouvrir le capuchon qui recouvre le clitoris pour le badigeonner également

4. Des sous vêtements en coton UNIQUEMENT
5. Dormir sans sous vêtements afin de laisser l'air circuler ça facilite l'autoguérison
6. Se préparer de un mélange des huiles végétales SEULES dans un petit flacon pour le reste de la journée dès qu'on ressent une brûlure, un picotement, hop, on remet les huiles, donc application des huiles A VOLONTE au moindre picotement.
7. Boire beaucoup d'eau et infusions au cumin noir, trèfle rouge, au thym et à la sauge.

Continuer le traitement une dizaine de jours, maximum deux semaines.

L'application du mélange d'huiles calmera immédiatement les démangeaisons, brûlures et autres symptômes de vaginite à candidas albicans ou vulvite à candidas albicans. Pour les plus irritées, attendre un soulagement dans le 5 à 10 minutes après application.
Si au bout d'1 quart d'heure le soulagement tarde, rajouter de l'huile de bourrache seule.


NB: Pour celles qui n'ont jamais utilisé d'huiles essentielles, vous serez étonnées au début par la sensation de "chaud" à l'application des huiles. C'est tout à fait normal.
Par contre si votre vulve réagit par des rougeurs, ou une sensation érosive, cela peut arriver, c'est pas grave, il suffira de diminuer la quantité de he de tea tree et de he thym et de laurier noble en privilégiant une application sur le bas ventre plutôt que directement sur la vulve et tout rentrera dans l'ordre.

[#000FFF]2. PHASE DE CICATRISATION:
CICATRISER LA VULVE ET LE VAGIN durée 1mois au minimum, peut se faire 2 mois selon l'état de la vulve et du vagin

Pendant 1 à 2 mois :

1. Matin et soir après la toilette intime à l'eau uniquement, préparer le mélange suivant:

2/4 huile de bourrache
1/4 huile de nigelle
30 à 40 gouttes d'huile d'argousier
25 gouttes de he de lavande vraie

cas exceptionnel de très très grosse irritation/inflammation

2/4 huile de bourrache
1/4 huile de nigelle
30 à 40 gouttes d'huile d'argousier
25 gouttes de he de lavande aspic

dans 1 bouteille de 100 à 150 ml


2. Badigeonner l'intérieur du vagin ou s'injecter un peu du mélange à l'aide d'une petite seringue ou d'une petite poire (si on avait le vagin touché par la mycose) et la totalité de la vulve

3. Pendant 3 semaines, prendre les quantités d'huiles essentielles antimycosques (laurier noble, tea tree, thym) et y rajouter 1 à 2 gouttes supplémentaires comme suit:

- semaine 1: 3 à 4 gouttes de he de tea tree
- semaine 2: 3 à 4 gtes de he de thym
- semaine 3: 3 à 4 gtes de he de laurier noble

et appliquer sur son bas ventre (au dessus du pubis) matin et soir. Mélanger à très peu d'huile si on a la peau du ventre très sensible.

Pendant la journée, si picotement il y a, à ce stade il ne devrais presque plus rien avoir, appliquer immédiatement le mélange d'huiles pour couper net à la sensation.


Beaucoup d'entre vous à la lecture de ce post se jette directement sur la phase attaque sans faire de prélèvement, pressée de se soulager. Eh bien vous avez tout faux. Vous risquez de vous faire plus de mal que de bien en vous créant de grosses inflammations.
ON NE METS PAS D'ANTIMYCOSIQUE SUR UNE PEAU A VIF. JAMAIS.
Même si le prélèvement prouve la présence de candida mais que vous vous sentez trop irritée, ne faites pas la PHASE ATTAQUE;
Faites-vous une semaine d'application et infection du mélange d'huile de la phase cicatrisation pour calmer et protéger la peau, ensuite passer directement à la totalité de la phase cicatrisation en appliquant les he antimycosiques sur le bas ventre.
Au bout d'1 mois on refait le prélèvement, s'il y a candidas et qu'on se sent encore fragile on REFAIT une cicatrisation, si on sent l'endroit assez fort on fait une TRÈS COURTE PHASE ATTAQUE (4 à 5 jours maximum) ET ON REVIENT EN CICATRISATION.

S'il n'y a pas de candidas, c'est le cas de la grosse irritation, voir CAS PARTICULIER PLUS BAS.

Faites très très attention surtout celles qui en lisant ce post sont déjà sous traitement d'antimycosique chimiques, si vous en faites parties vous serez encore plus fragiles que les autres pour supporter la phase attaque donc ne la faites pas. N'hésitez pas à faire une semaine de mélange d'huiles de la phase cicatrisation (sans la he de lavande vraie) d'abord puis passer en cicatrisation.

3. PHASE CONSOLIDATION:
CONSOLIDER LE TERRAIN SUR LE LONG TERME durée 1 mois minimum, 2 mois conseillés OU PLUS SELON LES TYPES DE PEAUX

Ensuite pendant encore 1 à 2 mois, supprimer les huiles essentielles de lavande vraie et lavande aspic, supprimer l'huile de nigelle n'utiliser que le mélange d'huiles

1/2 huile de bourrache
1/2 huile d'argousier

jusqu'à complète guérison matin et soir en application et injection afin de réparer complètement le terrain.

Les choses devraient à ce stade être complètement rentrées dans l'ordre, arrêter l'huile de bourrache, en la gardant pour intervenir IMMÉDIATEMENT au moindre inconfort intime dans le futur afin de ne plus laisser le temps à une seule infection de s'installer.
Pour les inconforts intimes sans présence de candida, privilégier l'utilisation de l'huile de bourrache et l'huile d'argousier en petite quantité.
L'argousier peut continuer à être utiliser à la fréquence que l'on souhaite, car lutte contre la sécheresse intime et répare intensément.

Quand on arrête le mélange d'huiles, continuer les règles d'hygiène au quotidien càd toilette à l'eau uniquement, tout en essayant le plus souvent possible de porter des sous vêtements en coton.
Après la toilette intime, hydrater avec les huiles végétales biologiques suivantes: macérat huileux d'aloe vera (que je privilégie en soin journalier), macérât huileux de calendula en second lieu, puis les autres huiles si on ne peut pas se procurer les 2 premières (jojoba, amande douce etc...) ou bien des crèmes bio à l'aloé vera.
L'argousier pour entretien de temps en temps 2 à 3 fois/semaine le soir au coucher

CAS PARTICULIER:

Le soucis avec nous autres qui avons fait énormément de mycoses à répétition, régulièrement, avec ovules et crèmes à base de corticoïdes....c'est que la peau à cet endroit là est tellement lésée qu'elle ne sait plus se défendre.
Chaque crise fragilise encore plus le terrain et la peau n'a pas le temps de s'en remettre. Ce qui fait le résultat suivant:

Des crises qui ressemblent à des épisodes de mycoses, avec les même symptômes: irritations, brulures, démangeaisons... mais il ne s'agit "souvent pas" de mycose, ce sont de grosses irritations car la peau, constamment lésée et jamais "réellement" cicatrisée, présente des micro-fissures, micro-lésions, le terrain est donc propice à toutes les attaques :la moindre humidité inhabituelle, le moindre frottement prolongé...vont générer de grosse irritations accompagnées de sensations d'érosion intenses, des brûlures, démangeaisons...exactement comme une crise de mycose, parfois même pire.
Et nous, nous pensons, tiens encore une mycose, encore une!
Sauf que là il n'y a aucune mycose, donc aucune barrière de "champignons" à éliminer avec un antimycosique. Donc on sert un antimycosique sur une peau qu'il aurait plutôt fallu aider à cicatriser.

Tout ça pour montrer l'intérêt de faire un prélèvement avant d'appliquer tout antimycosique.
Car si on se trompe de traitement et qu'on applique un antimycosique, sur une peau déjà lésée et sans présence de champignons sur la peau le résultat donne des brûlures intensifiées et accentue l'inflammation.

Quand on est à vif, on fait d'abord une semaine de mélange d'huiles sans HE pour calmer et protéger la peau et ensuite on fait une phase cicatrisation (mélange d'huiles et huile essentielle de lavande vraie ou lavande aspic exceptionnellement en application locale + he antimycosiques sur le bas ventre) après laquelle on effectue un prélèvement pour être sure qu'il n'y plus rien puis on fait une longue consolidation.

Quand on est à VIF, PAS d'antimycosique en local!

DONC

Il faut que chaque étape de la cure soit parfaitement suivie dans la mesure du possible. Ne réadaptez pas, sauf une fois qu'on en aura parlé.


NB. Pour celles qui font une phase attaque, faites très attention en étant attentives au corps, car les 2 semaines seront assez pour certaines, trop pour d'autres, et encore trop peu pour d'autres. Nous sommes toutes différentes. Soyez attentives à la peau car c'est elle qui va vous dire qu'il est temps d'arrêter l'antimycosique: On ressent beaucoup moins de démangeaisons et d'envie de grattage, et on ressent un peu plus la peau lésée (picotements...). Là on arrête l'antimycosique. Cela veut dire qu'on a passé "la barrière de champignons" qui avaient colonise la peau et les muqueuses. Ou bien, une fois qu'on a retrouvé un niveau d'aise conséquent, on arrête la phase attaque et on passe en cicatrisation.


RECAP

Se rappeler qu'il y a 2 cas:

- Mycose
- Grosse irritation

* Il est difficile de faire la différence entre les 2 donc, prélèvement.
* Avant prélèvement, aucun antimycosique.
* Après le prélèvement en attendant le verdict, on applique le mélange d'huiles seul pour soulager les symptômes pendant au minimum 1 semaine
* Si le prélèvement montre une colonisation du terrain par le candida albican et que l'irritation n'est pas trop forte, on prend en phase attaque
* Si le prélèvement montre des colonies de candidas, mais que l'irritation est trop forte, on prend en phase cicatrisation. Car une peau trop irritée et à vif ne supportera pas les he antimycosiques en local de la phase attaque. Au bout de un mois de phase cicatrisation, on refait un prélèvement pour vérifier qu'il n'y a plus rien. Puis on continue en un longue consolidation s'il n'y a plus rien, s'il y a encore quelque chose on REFAIT un mois de cicatrisation ou on risque une très courte phase attaque ( 4 à 5 jours) si on sent la peau prête à supporter.
* Si le prélèvement ne montre aucune présence de candidas albicans en surnombre (cas de la grosse irritation), on se fait une semaine du mélange d'huiles seul en injection et en application pour calmer et protéger la peau puis on prend en phase cicatrisation SANS LES HE ANTIMYCOSIQUES SUR LE BAS VENTRE. Au bout d'un mois de cicatrisation on refait le prélèvement pour s'assurer que le terrain est sain puis on se fait une longue consolidation.



A part la 1ère partie de la cure, la phase cicatrisation SANS LES HE ANTIMYCOSIQUES SUR LE BAS VENTRE et la phase consolidation peuvent se faire quelques fois dans l'année, quand on se sent fragile, ou si suite à un rapport on est légèrement blessée ou inconfortable.
Ces deux phases soigneront toute irritation légère ou grave.

* LES PETITS PLUS DE L'HUILE DE BOURRACHE

1. Pendant la cure, on peut utiliser l'huile de bourrache (pas l'huile de nigelle attention) comme lubrifiant pour les rapports. Donc les jours où vous sentez la chose possible, évitez de vus faire l'injection à l'huile de nigelle, faites 1 uniquement avec la bourrache. Vous appliquerez et injecterez le élange nigelle/bourrache après les rapports.
D'après un médecin canadien, on peut même utiliser l'huile de bourrache comme lubrifiant même avec préservatif. Généralement l'huile n'est pas conseillée en cas de préservatif car, par sa sécheresse, elle peut le rendre poreux.
Faites vous votre propre idée via les explications suivantes :
L'huile de bourrache a une consistance différente de celle qu'ont la plupart des huiles, elle n'est pas sèche, l'effet ferait plus penser à un lubrifiant à base de silicone. Elle a été testé sur les préservatifs au canada notamment:
- appliqué uniquement sur la femme
- appliqué sur la femme et sur le préservatif porté par l'homme
Les tests ont démontré que
- aucune porosité, le préservatif résiste tout le long pour 100% des cas
- aucun souci de lubrification chez la femme et aucune altération de sensations
- une protection optimale de la peau féminine durant le rapport

La source dans le bouquin intitulé "La vaginite...jamais plus" par Louise Beaudry.

Moi même pour avoir essayé (sans préservatif), je suis rarement arrivée à ce niveau "d'aise" avec tous les lubrifiants achetés jusqu'ici.


2. Pendant la cure, après chaque rapport, se laver à l'eau fraiche et s'enduire à nouveau du mélange d'huiles.
Pour les plus sensibles, même hors cure, après un rapport s'il y a eu trop de frottements, jouer la prévention en appliquant le mélange d'huiles ou l'huile de bourrache seule immédiatement après.

3. Hors gynécologie, profitez des bien-faits des 2 huiles pour votre visage, cou et autre endroits susceptibles de montrer les signes de l'âge, et même pourquoi pas tous le corps en soin du soir après avoir complètement nettoyé la peau. Vous serez étonnées des résultats que vous aurez.
Même pour les peaux des plus jeunes, les huiles préviendront le vieillissement de la peau, la maintiendront toujours souple nourrie et hydratée.

4. L'huile de bourrache a une petite odeur de noisette, étonnante mais on s'y habitue, inutile de vous préciser qu'elle est aussi comestible!

5. L'huile de bourrache est acceptée dans plusieurs pays comme médicament et est prescrite par les médecin, vendue en pharmacie pour des problèmes gynécologiques comme au Canada (la marque Femina Derma) et en Belgique, Hollande, Angleterre entre autres, comme soin contre le psoriasis, herpès, eczéma et autres maladies de la peau, en capsules elle lutte efficacement contre les problèmes de peau et d'articulation, ou en geste de beauté pour peau, cheveux et ongles, enfin toujours en capsules associée à l'huile d'onagre pour stopper tous les problèmes liés au cycle mentruels de toute femme et plus particulièrement des femmes ménauposées (douleur, irritabilité, sueurs...)


* LES PETITS GROS PLUS DE L'HUILE DE NIGELLE:

RÉCAPITULATIF DES INDICATIONS THÉRAPEUTIQUES de la nigelle en huile, onguents et en graines (infusions) :

acné, allergie, amygdalite, angine, antibiotique naturel sans aucun effet secondaire, asthme des bronches,
augmentation du sang et génération des globules rouges, bronchite chronique, Cancer (traitement après et prévention), tue les cellules cancéreuses en
programmant leur destruction en agissant sur la séquence ADN directement à la source, candida albicans, catarrhe des bronches/trachée, catarrhe et coliques gastrique, chimiothérapie (pendant et après), colibacillose, coqueluche, crampes et colique intestinale, croûtes de lait, démotivation, dépression (troubles hormonaux), dermatose squameuse, diabète, régule le taux de sucre dans le sang, diarrhée chronique, digestion, dissout le cholestérol, douleurs menstruelles, eczéma, enflure/ballonnement, enrouement, éruption cutanée, faiblesse générale, faiblesse veineuse, flatulence, frigidité, furoncles, gastrite, glandes endocrines, gonflement des glandes lymphatique, grippe, guérison hémorroïdes, herpès
hyperacidité gastrique, immunodépression, impuissance sexuelle, tout type d'infections, inflammation de la muqueuse, inflammation des nœuds lymphatique, inflammation du colon, insuffisance gastrique, laxatif doux,
leucémie (traitement ultérieur), lourdeur d'estomac, maladies de la peau, maladies virales, manque d’appétit,
gênes liées ménopause, montée de lait, névralgies, ostéoporose, pancréas, paresse intestinale, polyarthrite, psoriasis, pus, radicaux libres,
régénération des cellules hépatiques, renforce l'autodéfense des cellules,
rétablissement de la santé en général, rhume des foins, rhume, en cous d'étude contre le SIDA, sclérose en plaques, sinusite, spasmes intestinaux,
suivi d'un régime, tension du sein, toux, troubles de la fermentation intestinale, troubles hormonaux, ulcère gastrique, ulcères et inflammations intestinaux, urticaire,
verrues, vers, zona (rougeurs et brûlures)....

Je vous invite à faire des recherches à titre d'information sur l'aspect scientifique:

- En 1960, des chercheurs égyptiens ont confirmé que la Nigellone avait pour effet avéré une dilatation des bronches.
- Récemment les scientifiques en Europe ont confirmé les effets anti-bactériens et antimycosiques de l'huile de graines de nigelle. Ces chercheurs d’un institut contre le Cancer et d’un laboratoire en Immuno-Biologie ont également constaté que la graine noire stimule l’immunité de la moelle osseuse et des cellules et soulève la production d'interféron, protège les cellules contre les virus, détruit des cellules cancéreuses et augmente la production d'anticorps.

- Les travaux du docteur Ahmed El-Qadî, médecin américain, qui décida d'axer ses travaux sur la vérification des dires du Prophète Mahomet, comme quoi la nigelle guérirait tous les maux sauf la mort.

Il partit du principe que, pour avoir un pareil pouvoir, la graine de nigelle devait donc agir positivement sur un élément de l'organisme humain qui, lui, serait en interaction avec tous les maux, et cet élément là, c'est le système immunitaire. C'est en effet ce système qui a pour charge de défendre l'organisme contre tous les maux qui viennent à l'assaillir.

L'étude du docteur se focalisa donc sur Système immunitaire. Le docteur prit un échantillon de vingt patients. II administra régulièrement pendant quelques jours à certains d'entre eux de la graine de nigelle et constata qu'en quelques jours, le système immunitaire des gens traités à la graine de nigelle s'était amélioré visiblement. Il prit alors deux cellules du système immunitaire dans le sang, l'une chargée de renforcer le système immunitaire et la seconde de neutraliser les maladies et les microbes. Son expérience lui permit de constater que la première cellule s'était améliorée de 72 % et la seconde de 73 %.

II essaya alors une préparation composée de miel et de graine de nigelle, à laquelle il rajouta de l'ail dont les vertus sont établies, qu'il administra à des patients atteints de cancer. Les résultats étaient stupéfiants: le système défensif de la première cellule s'était amélioré de 200 % et celui de la seconde de 300 %.

Les résultats de ses expériences furent présentés à l'union des associations américaines des sciences biologiques expérimentales qui a reconnu l'exactitude des résultats et les a transmis aux différentes agences de presses mondiales assurant au docteur une grande renommé

- L'étude publiée par la Revue de L'immunologie dans le numéro d'Août 1995

- L'étude publiée par la Revue de L'immunologie dans le numéro de septembre 2000, reconnaissant les prpriétées antivirales

- Le n° d'octobre 1999, de la Revue Européenne de Cancer publia un article traitant de l'effet du thymoquinone sur le cancer de l'estomac chez les rats. Dans son numéro de mai 1998 la Revue de Recherches sur les Anti-cancers publia aussi un article sur les dérivés du cumin noir utilisés contre les tumeurs cancéreuses.

- D'autre part, la Revue Ethno Médicale publia dans son numéro d'Avril 2000 un article sur les vertus immunitaires de l'éthanol tirée du cumin noir. Enfin, il faut noter l'article paru dans le numéro de février 1995 de la Revue des Plantes Médicinale, traitant de l'effet de l'huile grasse du cumin noir et du thymoquinone sur les globules blancs

- Les résultats plus récents de l'équipe de recherche du Jefferson Médical College de Thomas Jefferson University Philadelphie. Semon eux, la nigelle aiderait à combattre le cancer du pancréas, l’un des cancers les plus difficiles à traiter. Ces chercheurs au Kimmel Cancer à Jefferson en Philadelphie, ont découvert que le thymoquinone, un extrait de l’huile de pépins du Nigella Sativa, bloque la croissance des cellules du cancer du pancréas et tue ces cellules en améliorant le processus de la mort cellule programmée.

- L'étude des propriétés contre le diabète contre l'obésité est fut présentée au Congrès de la Société Méditerranéenne de Pharmacologie clinique en 1999 par une équipe de la Faculté de Médecine et de Pharmacie, Rabat, MAROC

Depuis 1959, plus de 200 études universitaires et publications internationales ont prouvé les remarquables résultats mis en lumière depuis près de 1400 ans.


RECETTE INFUSION A LA NIGELLE:

- faire bouillir 2,5 litre d'eau

- dans une tasse, mettre 4 à 5 cuillères à café de graines de nigelle et les piler grossièrement à l'aide du dos de votre spatule en bois ou le dos d'un grand couteau de cuisine

- préparer 1 bonne poignée de feuilles de vos plantes à infusion préférées

- éplucher 3 à 4 gousses d'ail et les émincer le plus finement possible ou les passer au presse-ail

- verser les graines dans l'eau 1 fois qu'elle bout et baisser à feu doux et couvrir pendant 10 min puis rajouter les feuilles, et l'ail, couvrir et laisser à feu doux 40 à 50 minutes.
Si on peut se procurer de l'huile essentielle de cumin noir (pas obligatoire mais conseillé) à la fin des 50 minutes ajouter 5 gouttes, mélanger et laisser refroidir.
Ensuite filtrer à l'aide d'un chinois très fin sans secouer la casserole afin que les graines restent en bas et ne viennent pas se rajouter à la préparation.
Mettre dans 1 bouteille et garder au frais.

Vous avez là une boisson booster de santé comme il en existe peu, qui vaut mieux que toutes les cures de vitamines et qui préviendra tous le maux, tout en vous maintenant dans une santé irréprochable.

Si vous en faites une boisson quotidienne ou consommée régulièrement, ou que vous intégrer dans votre hygiène de vie l'huile de nigelle tous les jours 1 càs 1/2 le matin et en préparation de vinaigrettes cuisson et autres, l'ail et le miel d'abeilles également dans votre alimentation, vous éradiquerez ou éviterez les risques de tout type de cancer, hypertension artérielle, cholestérol, diabète, ostéoporose, polyarthrite etc... puis des choses moins définitives comme dans notre cas des vaginites, vulvites, pbms gastriques, intestinaux...bref toute maladie liée à la faiblesse immunitaire (càd dire quasiment toutes!!) car la nigelle renforce l'immunité à tous les niveaux

Pour consommer, réchauffer la quantité pour 1 bol + 1 cuillère à café d'huile de nigelle + du miel d'abeille dans la quantité souhaitée, boire très chaud, 3 fois par jour.

Si on souhaite en boire plus de 3 fois par jour, ne pas rajouter les autres fois la cuillère à café d'huile de nigelle.

L'été, intégrer directement le miel d'abeilles après la cuisson, remuer et laisser refroidir, sans rajouter d'huile de nigelle. La boisson se boira fraiche, et l'huile de nigelle se prendra à part en 1 cuillère à soupe et 1/2 le matin.

Oui c'est un investissement en temps et en effort et c'est aussi un petit budget mais que n'avons nous pas payé pour guérir toutes ces saletés?
Gardez à l'esprit que le soulagement viendra assez rapidement, et même si c'est le cas, faire la cure jusqu'au bout, c'est la clé pour être débarrassée une fois pour toute.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Mycoses vaginales
Message Publié : 17 Juin 2011, 21:17 
Hors-ligne

Inscription : 02 Juin 2011, 19:44
Message(s) : 37
super intéressant, merci dora321 ;)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Mycoses vaginales
Message Publié : 03 Juillet 2011, 16:29 
Hors-ligne

Inscription : 03 Juillet 2011, 16:23
Message(s) : 4
pfffffffffff j'ai aussi e ce genre de probleme il y a quelques années...
bonnes chance

Vanessa


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
  • Advertisement
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB
phpBB SEO
Hébergé par Fastnet john@exige.ch